Centre de Physique Théorique

Accueil > Actualités > Actualités scientifiques > Un ancien chercheur du CPT à l’honneur dans le journal Le Monde

Un ancien chercheur du CPT à l’honneur dans le journal Le Monde

Claude Bourrely, ancien chercheur du CPT aujourd’hui retraité, a été interviewé sur certains de ses travaux par un journaliste du Monde (Supplément Science et Médecine du
17 Mars 2021 page 25) : Le proton, cette particule essentielle et mal définie de la matière

Claude Bourrely a commencé à travailler en Physique Théorique en 1961. En retraite depuis 2005, il continue néanmoins à faire de la recherche. À 83 ans il vient de publier un article à Physics Letters B 813 (2021) 136021.

En 2001, en collaboration avec Jacques Soffer (ancien chercheur du CPT aujourd’hui décédé) et Franco Buccella (Université de Rome), Claude Bourrely a créé un modèle statistique du proton pour décrire sa structure en termes de quarks et d’antiquarks. Ce modèle explique parfaitement toute une série de mesures expérimentales sur les fonctions de structures obtenues auprès des accélérateurs. On sait qu’un proton est constitué de deux quarks "up" et d’un quark "down", ces derniers étant constitués à leur tour d’une partie valence et d’une partie mer (antiquarks, "up" et "down").

Autour des années 2001 une expérience faite à Fermilab a permis de mesurer pour la première fois le rapport antiquark "down" sur antiquark "up" : ce rapport montrait une décroissance en fonction de l’impulsion emportée par les antiquarks dans un domaine de grandes valeurs de celle-ci. Ce comportement était très bien décrit par les modèles théoriques des quarks produits par de nombreux auteurs. Toutefois, le modèle statistique du proton de Bourrely-Soffer-Buccella prévoyait une croissance à grande impulsion et donc était en désaccord avec cette expérience.

La mesure de ce rapport a été refaite par l’expérience SeaQuest à Fermilab et en 2020 les nouvelles mesures montrent une croissance de ce rapport en fonction de l’impulsion emportée par les antiquarks. Donc, 20 ans après, ce modèle statistique a été confirmé par l’expérience. Ce résultat de l’expérience SeaQuest a fait l’objet d’une publication dans Nature 590 (2021) 561-565 du 25 février (voir figure ci-dessous).

A la suite de cette publication Nathalie Wolchover a écrit un article de revue dans Quanta Magazine,
ce qui a conduit un journaliste du Monde à contacter Claude Bourrely pour une interview au sujet de l’expérience SeaQuest et sur les résultats de ses travaux.


Crédit figure : Journal Nature & Paul Reimer

Agenda

août 2022 :

Rien pour ce mois

juillet 2022 | septembre 2022